Travaux

Qu’est-ce qu’une extension de maison ?

Dans le cadre de travaux de construction, vous avez certainement entendu parler de l’expression « extension de maison ». Sans trop forcer, vous avez cru à un secret personnel. Il n’en est rien en réalité. Que savoir d’une extension de maison ? Explications.

Définition de l’extension de maison

Une extension de maison est un ensemble de travaux visant à créer de l’espace supplémentaire dans votre habitation. Cette nouvelle création peut servir à créer une véranda de plus, augmenter le nombre de chambres ou installer un étage supplémentaire au-dessus de votre maison.

A découvrir également : Peindre un plafond facilement : c'est possible

Ce type de travaux peut aussi aboutir à la modification de l’utilisation qui était faite d’une pièce. Il est aussi possible d’y faire recours pour agrandir une pièce ou pour aménager les combles perdus.

La particularité d’une extension de maison, c’est qu’elle ne rompt pas la communication avec le bâtiment existant. Les travaux se baseront donc sur une ouverture existante ou se chargeront d’en créer.

A lire également : Appairer un Velux avec sa télécommande : pas si compliqué

La notion de prolongement d’habitation ne doit en aucun cas disparaître. Vous devez savoir qu’une extension de maison est soumise à une réglementation assez stricte.

Les obligations législatives

En dehors des travaux prenant en compte jusqu’à 5 m² d’emprise du sol, vous n’avez pas de démarche à effectuer. Pour le reste, il vous faudra soit un permis de construire, soit une déclaration préalable de travaux.

Cas de la déclaration préalable de travaux

Il s’agit d’une démarche administrative qui se mène par dépôt de dossier à la Mairie. Vous pourriez être amené à fournir les pièces nécessaires en plusieurs exemplaires.

Vous aurez besoin de faire cette démarche si votre extension tient compte d’une surface de plancher ou d’une emprise au sol comprise entre 5 m2 et 20 m2.

Lorsque vous envisagez de changer l’aspect extérieur de votre maison, vous en aurez également besoin. Le ravalement de la façade de votre demeure l’impose aussi.

En zone urbaine, il existe également une condition qui peut vous amener à demander cette déclaration préalable de travaux. Il s’agit de cas d’extension inférieure ou égale à 40 m2, et n’augmentant pas l’habitation au-delà de 150 m2 de surface.

Cas du permis de construire

Le permis de construire demande véritablement de mener plusieurs démarches. Cette autorisation est plus exigeante en matière de pièces à fournir. Il vous faudra solliciter un architecte pour détailler le plan de vos travaux d’extension. La mairie tiendra également compte de certains paramètres techniques pour vous donner l’accord. De plus, vous disposez d’un délai de 3 ans pour achever les travaux.

À propos des conditions, vous aurez besoin de ce précieux sésame pour ce type de travaux à effectuer en zone urbaine et sur une surface supérieure ou égale à 20 m2 ou 40 m2. Il est aussi obligatoire si les travaux font agrandir la surface de la maison de plus de 150 m2.